Error!

Les interrupteurs différentiels veillent sur votre protection ! 

Certains équipements électriques peuvent connaître une défaillance qui pourrait se révéler dangereuse pour les personnes. Heureusement, les interrupteurs différentiels veillent sur votre protection ! 

Un interrupteur différentiel protège les personnes contre un choc électrique dû à l'existence d'un courant de fuite. Il coupe le courant sur le circuit où il détecte une fuite accidentelle de courant (vers la terre ou vers d'autres éléments conducteurs). Quant au disjoncteur différentiel, il assure le même rôle mais protège de surcroît les équipements contre les surcharges ou les courts-circuits.

L'installation d'un certain nombre d'interrupteurs différentiels dans votre logement est obligatoire.

Les interrupteurs différentiels LEGRAND détecte les fuites de courant dues à des défauts d'isolement et coupent immédiatement l'alimentation du circuit concerné lors d'un contact accidentel avec le courant. Ils permettent d'éviter la mise hors service de toute l'installation en cas de défaut et de renforcer le pouvoir de coupure de la protection aval.

Ils peuvent être installés dans des chantiers résidentiels, petit tertiaire et grand tertiaire.

La gamme DX3 de la marque LEGRAND est également composée de disjoncteurs différentiels, ainsi que d'auxiliaires qui assurent le déclenchement à distance des disjoncteurs, et de blocs différentiels adaptables.

Quatre types d'interrupteurs vous sont proposés chez Maison Moderne Electricité : Les interrupteurs différentiels type AC : qui détectent les défauts à composante alternative, les interrupteurs différentiels type A : qui détectent les défauts à composantes alternative et continue (circuits spécialisés : cuisinière, plaque de cuisson, lave-linge...), les interrupteurs différentiels type F : qui détectent les défauts à composantes alternative et continue, immunité renforcée aux déclenchements intempestifs et détection des courants de défauts hautes fréquences, et les interrupteurs différentiels type B : qui détectent les défauts à composantes alternative et continue et les défauts à courant continu lisse (machineries à variation de vitesse, installations photovoltaïques, centres d'appel, matériel médical…)

  • Interrupteurs différentiels - arrivée haut / départ bas
    <h1>Bien choisir son interrupteur différentiel !</h1> <p>Chaque type d’interrupteur différentiel protège une catégorie de circuit. Le type AC convient à tous les circuits standards. Le type A est obligatoire pour certains circuits spécialisés (lave-linge, plaque de cuisson, etc.). Le type F permet quant à lui de protéger les appareils sensibles (congélateur, véhicule électrique). La norme NF C 15-100 impose au minimum l’installation de deux interrupteurs différentiels de 30 mA dans le tableau, l’un de type AC et l’autre de type A.</p> <p>Maison Moderne Electricité vous propose ici de retrouver les interrupteurs différentiels arrivée haut et départ bas, connexion vis/vis (arrivée haute et sortie basse par bornes à vis). Sont également disponibles sur notre boutique en ligne, <span style="color:#218e53;"><a href="https://www.maisonmoderne-electricite.fr/589-interrupteur-differentiel-dx-id-protection-tete-de-groupe-arrivee-haut-depart-haut"><span style="color:#218e53;">les interrupteurs différentiels, protection tête de groupe</span></a></span>, arrivée haut / départ haut (2 types de connexions : vis/auto (arrivée haute par bornes à vis et sortie haute par bornes auto) ou connexion vis/vis (arrivée haute et sortie haute par bornes à vis). Ces interrupteurs différentiels protection tête de groupe permettent la répartition optimisée par peigne.</p> <h2>Indépendamment de son type, pour faire votre choix, vous devez tenir compte de deux éléments important : son calibre et sa sensibilité.</h2> <p>Le calibre correspond à l'intensité de courant maximale qui pourra circuler dans le(s) circuit(s) qu'il doit protéger : par exemple 25A, 40A ou 63A (Ampères). Au-delà de cette intensité, dangereuse pour les personnes, l'interrupteur différentiel coupe le courant dans le(s) circuit(s) qu'il protège.</p> <p>La sensibilité ou le seuil de coupure d'un interrupteur différentiel est l'intensité maximale du courant de fuite tolérée par la réglementation : 30mA</p> <h2>Protéger les habitants du logement contre un choc électrique dû à une fuite de courant</h2> <p>L'interrupteur différentiel vient en complément du disjoncteur qui a pour vocation de protéger les circuits contre les surcharges et courts-circuits.</p> <p>Installer un interrupteur différentiel dans un tableau électrique n’est pas une mince affaire. Un doute ? Une question ? Contactez notre service clients ! </p>
  • Interrupteurs différentiels - protection tête de groupe - arrivée haut / départ haut
    <h1>Les essentiels pour vos tableaux résidentiels !</h1> <p>Lorsqu’un appareil électrique est sujet à un défaut d’isolement, il peut se produire alors une fuite de courant vers la terre. Si un habitant du logement vient à toucher cet équipement encore alimenté en électricité, il peut être victime d’un choc électrique. C’est pour éviter cela que l’interrupteur différentiel coupe l’alimentation lorsqu’il détecte une fuite de courant sur les circuits qu’il protège.</p> <p>Pour détecter une fuite de courant, l’interrupteur différentiel compare en permanence les intensités électriques des circuits en entrée et en sortie. Cet équipement de protection va couper le courant des circuits de sa rangée dès lors qu’il trouve une différence d’intensité supérieure ou égale à sa sensibilité. Cette sensibilité s’exprime en mA</p> <h2>Installer un interrupteur différentiel</h2> <p>Un interrupteur différentiel s’installe en tête de rangée dans le tableau électrique, en amont des disjoncteurs qui lui sont associés. Il convient de déterminer l’interrupteur différentiel requis (2 critères sont à prendre en compte : les circuits concernés et l’intensité requise, aussi appelée "calibre"), Le choix peut se faire soit en fonction du circuit concerné (circuit classique, tel que prises de courant, lumières, volets, four... ou spécialisé : lave-linge, plaque de cuisson) ou selon le calibre en respectant l'une des 2 règles imposée par la norme NF C 15-100 : règle de l’amont : l’intensité de chaque interrupteur différentiel doit être supérieure ou égale au calibre du disjoncteur d’abonné ; règle de l’aval : sur une même rangée du tableau, l’intensité de l’interrupteur différentiel doit être supérieure ou égale à la somme des intensités des disjoncteurs alimentant les circuits chauffage électrique, chauffe-eau et prise de recharge pour véhicule électrique, ajoutée à la moitié de la somme des intensités des disjoncteurs des autres circuits</p> <h2>Indispensable pour votre sécurité</h2> <p>L'interrupteur différentiel assure la bonne protection différentielle de votre installation électrique et c'est aussi pourquoi il est si important de le tester régulièrement. Les interrupteurs différentiels placés dans le tableau électrique sont équipés d’un bouton de test qui permet de s’assurer de leur bon fonctionnement. Éteignez les appareils sensibles, comme l’ordinateur, puis appuyez sur le bouton « test » sur l’interrupteur : la manette doit s’abaisser immédiatement. Si ce n’est pas le cas, changez immédiatement votre interrupteur différentiel. Si la manette s’abaisse correctement, vous pouvez la réenclencher pour remettre le courant.</p>