Error!

Les détecteurs de fumée : obligatoires pour votre sécurité ! 

L’installation d’au moins un détecteur de fumée est obligatoire dans chaque logement depuis le décret du 8 mars 2015.

Pour un fonctionnement optimal (déclencher le capteur de fumée), l’installation des détecteurs autonomes avertisseurs de fumées (DAAF) doit respecter certaines règles : Il ne faut pas les poser dans les pièces humides : cuisines, salles de bains. Elles sont en effet naturellement source de vapeurs et de fumées. Évitez aussi de les installer près d’une source de chaleur (halogène, radiateur, ordinateur, télévision...). Une température trop élevée pourrait empêcher leur bon fonctionnement (sensible aux chocs thermiques).

Certains types de détecteurs se fixent au mur, mais, de manière générale et pour une protection optimale, il est préférable d’opter pour des modèles à poser au plafond (petits ou grands). Ceux-ci doivent s’installer (sans fil) au centre de la pièce ou, à défaut, à 30 cm au moins des angles des murs.

Le détecteur de monoxyde de carbone pour se protéger contre les intoxications ! 

Un environnement est considéré sans danger pour la santé lorsque le taux de monoxyde de carbone (CO) est inférieur à 50 ppm (partie pour mille), soit 50 mg/m3.

Le détecteur de monoxyde de carbone mesure avec précision le taux de CO et avertit en cas de danger.

Il doit être installé dans toutes les pièces équipées d'un appareil à combustion (chaudière, cheminée, poêle à bois ou à granulés, gazinière), d’un conduit de chauffage ou d’une bouche d’évacuation de chaleur.