Error!

Porte-fusible ou coupe-circuit : comment choisir ?

Vous ne savez pas quel dispositif choisir pour la rénovation de votre installation électrique, ou quand il s’agit d’ajouter un nouveau circuit ? En réalité, entre disjoncteur, porte-fusible et coupe-circuit, il n’y a que des différences d’utilisation et de normes. Les trois dispositifs ont la même fonctionnalité (protéger les circuits et les biens au sein du logement) et offrent le même niveau de sécurité.

Un seul but : protéger les circuits et les bien dans le logement ! 

Le porte-fusible et coupe-circuit sont un seul et même produit, doté de deux désignations distinctes. Ce dispositif a pour but de protéger les circuits et les biens dans le logement.

Lorsque le porte-fusible ou coupe-circuit détecte une surcharge ou un court-circuit sur le circuit qu’il protège, il coupe l’alimentation en un minimum de temps. Cela, pour empêcher les câbles de s’échauffer (risque d’incendie) et les appareils d’être endommagés.

Le coupe-circuit (ou porte-fusible) se place sur le tableau électrique, en aval de l’interrupteur différentiel, jusqu’à 8 unités par rangée. Chaque dispositif est relié à un unique circuit. Il peut s’agir d’éclairages, de prises de courant, de volets roulants, de radiateurs électriques, etc. On parle de porte-fusible pour une raison simple : le coupe-circuit intègre un fusible qui saute en cas d’anomalie sur le circuit. Une fois que le fusible a sauté, il ne fonctionne plus. Il faut alors le changer pour que le dispositif puisse de nouveau faire office de protection pour les biens.

Changer un fusible sur un tableau électrique ancien

Le fusible est une solution de protection des circuits qui a tout à gagner à être remplacée par un disjoncteur. Si un fusible saute dans votre tableau électrique ancien, il vous faudra tester vos fusibles un à un avec un multimètre ou les placer dans un testeur de fusible afin de savoir lequel est en défaut. Même si les fusibles ne correspondent plus aux normes actuelles, certains modèles sont plus récents que d’autres. C’est notamment le cas avec les fusibles à voyants, ou témoins de fusion, qui permettent de repérer immédiatement quel fusible est en défaut. Après avoir coupé l’alimentation électrique, ouvrez les porte-fusibles l’un après l’autre et vérifiez l’état de la pastille rouge apposée sur le fusible. Si la marque rouge a disparu, alors le fusible est grillé.